Catégories

Combien coûte un achat immobilier neuf ?

Combien coûte un achat immobilier neuf ?

On a souvent l’impression que l’acquisition d’un immobilier neuf semble plus coûteuse, mais après une analyse approfondie, elle présente des avantages considérables en termes de taxes fiscales. Nous vous donnons plus amples informations dans la suite de cet article.

Réduction des coûts des prestations notariales

Dans un achat immobilier neuf, les frais liés aux services du notaire sont amoindris, car le pourcentage varie entre 2 et 3%. En effet, cela est dû au fait que les taxes reversées auprès des organismes publics font partie intégrante du coût d’achat du logement neuf. En outre, les frais liés à toute la procédure conduite par le notaire sont fonction des tarifs pratiqués légalement. Vous pouvez ainsi prévoir la somme de 5 000€, pour les frais du notaire. Pour en savoir plus, contactez un service de professionnel.

A voir aussi : Est-ce que la loi Pinel est vraiment intéressante ?

Subventions financières publiques 

Des subventions sont mises en place, afin de vous faciliter l’acquisition d’un logement neuf en toute sérénité. En effet, la loi Pinel est un dispositif légal qui vous donne la possibilité d’amoindrir le coût de vos impôts. Cette diminution est fonction du revenu mensuel et du nombre d’années alloués à la location du bien immobilier. En outre, le Prêt à Taux Zéro en abrégé PTZ établi par l’administration et octroyé par des établissements financiers donne la possibilité aux familles d’acquérir un premier logement. En effet, le prêt octroyé ne fait aucunement mention des taux d’intérêts. Par ailleurs, dans le cas où vous mettriez votre logement en location pour des offres de service, le système du Censi-Bouvard donne la possibilité d’obtenir des modérations dans le paiement des impôts.

Les frais de garantie décennale et d’assurance dommage-ouvrage

En plus des subventions publiques, pensez à bien prendre en compte les frais annexes à l’acquisition d’un logement neuf. Parmi ces frais, on distingue la garantie décennale et l’assurance dommage-ouvrage.

A lire en complément : Comment obtenir le statut LMP ?

La garantie décennale est une assurance qui couvre les vices cachés relatifs aux éléments constitutifs du bâtiment pour une durée de 10 ans après leur réception. Cette assurance s’avère obligatoire pour tout constructeur ou promoteur immobilier dans le cadre d’une construction d’un immeuble neuf destiné à être vendu. Le coût de cette garantie varie selon la nature du projet immobilier ainsi que le profil professionnel du constructeur ou promoteur immobilier.

L’assurance dommage-ouvrage, quant à elle, a été mise en place afin de protéger les propriétaires contre les malfaçons susceptibles de survenir lors des travaux effectués sur leur bien immobilier. Elle permet au propriétaire d’obtenir rapidement et sans attendre une expertise judiciaire, la prise en charge financière des travaux nécessaires lorsque ceux-ci sont pécuniairement importants.

Son coût dépend principalement du montant total engagé pour réaliser les travaux mais aussi des options choisies par le souscripteur, notamment concernant sa franchise et son plafond financier de remboursement annuel.

Avant toute acquisition immobilière neuve, il est impératif d’étudier minutieusement l’intégralité des coûts liés à celle-ci afin que cela n’affecte pas votre budget personnel dans un futur proche.

Les coûts liés aux travaux de finition et d’aménagement intérieur

Au-delà des coûts liés à l’acquisition d’un logement neuf et aux frais annexes, il faut prendre en compte les travaux de finition et d’aménagement intérieur.

Les travaux de finition peuvent concerner plusieurs éléments du logement tels que la peinture des murs, la pose du revêtement de sol ou encore l’installation des luminaires. Le budget alloué pour ces travaux dépendra notamment du niveau de prestation souhaité ainsi que des spécificités techniques du bâtiment.

Quant aux travaux d’aménagement intérieur, ils concernent généralement le choix et l’installation des équipements sanitaires (lavabos, douche), la pose d’une cuisine aménagée ou encore le montage d’une mezzanine. Ces travaux permettent au futur propriétaire d’avoir un appartement personnalisé correspondant à ses goûts et besoins, mais représentent aussi un coût supplémentaire non négligeable.

Il faut bien prendre en compte ces différents postes afin d’éviter toute mauvaise surprise financière une fois installé dans votre nouveau chez vous.

Pour réaliser une estimation précise sur vos dépenses liées aux travaux de finitions ainsi qu’à l’aménagement intérieur, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel tel qu’un architecte ou un décorateur qui saura parfaitement déterminer avec vous vos attentes tout en respectant votre enveloppe budgétaire disponible.

Les frais d’agence immobilière et de courtage en prêt

En plus des frais liés aux travaux de finition et d’aménagement intérieur, il faut aussi prendre en compte les frais d’agence immobilière et de courtage en prêt.

Les frais d’agence immobilière représentent généralement un pourcentage du montant total de la transaction. Ce pourcentage varie en fonction de divers facteurs, tels que la localisation du bien immobilier ou encore le type de logement (appartement ou maison). Ces frais peuvent être négociables avec l’agent immobilier, notamment si vous êtes un acheteur potentiel sérieux qui dispose déjà d’un accord préalable avec une banque.

D’autre part, si vous avez besoin d’un emprunt immobilier pour financer votre projet, vous pouvez faire appel à un courtier en prêt. Les frais de courtage représentent alors une commission sur le montant total du crédit obtenu. En général, cette commission est comprise entre 1% et 5% du capital emprunté selon les cas. Cette dépense peut être rentabilisée si le courtier parvient à obtenir des conditions plus avantageuses auprès des différents organismes financiers qu’il sollicite.

Vous devez noter que ces frais doivent être pris en compte dès le début du processus d’achat afin que cela ne compromette pas votre budget global.

Il existe plusieurs façons permettant aux acheteurs potentiels de réduire considérablement les coûts liés à l’acquisition immobilière ainsi que les frais d’agence immobilière. L’un des moyens les plus courants est de trouver le bien immobilier directement auprès du promoteur immobilier ou encore sur internet à travers des plateformes telles que Seloger ou Leboncoin, par exemple.

Se lancer dans l’achat d’un logement neuf nécessite une préparation financière minutieuse pour éviter toutes mauvaises surprises. Vous devez bien évaluer vos besoins et votre budget avant de faire un choix définitif.

Les charges de copropriété et les taxes foncières liées à l’achat immobilier neuf

Au-delà des frais d’agence immobilière et de courtage en prêt, les futurs propriétaires doivent aussi prendre en compte les charges liées à leur future copropriété ainsi que la taxe foncière qui sera payable annuellement.

Effectivement, l’achat d’un bien immobilier neuf dans une copropriété implique généralement des charges régulières pour couvrir divers frais tels que l’entretien des parties communes (ascenseur, escaliers), le nettoyage ou encore l’électricité. Ces coûts peuvent varier considérablement selon la taille de la copropriété ainsi que son emplacement géographique. Pensez à bien vous renseigner auprès du promoteur immobilier sur ces questions dès le début du processus d’achat.

Chaque année, toutes les personnes possédant un bien immobilier devront s’acquitter de la taxe foncière. Cette dernière correspond au montant annuel payé par un propriétaire pour occuper ses locaux bâtis ou non-bâtis. Le montant de cette taxe dépend notamment de plusieurs critères tels que la surface habitable du logement, sa localisation géographique ou encore son niveau d’équipement.

Pensez à bien noter que pour aider les futurs acheteurs à financer leur acquisition immobilière, des dispositifs tels que le prêt à taux zéro, l’APL accession ou encore la TVA réduite sur certains biens immobiliers neufs peuvent être mis en place. Ces outils financiers permettent aux acheteurs potentiels d’avoir accès à un prêt avantageux et ainsi de réaliser leur projet dans les meilleures conditions possibles.

Articles similaires

Lire aussi x