Catégories

Comment effectuer des travaux d’amélioration pour augmenter la valeur de votre propriété immobilière

Comment effectuer des travaux d’amélioration pour augmenter la valeur de votre propriété immobilière

Entreprendre la réhabilitation d’une maison présente de nombreux avantages. En plus d’améliorer votre confort de vie, cette démarche permet de réaliser des économies et d’augmenter la valeur immobilière du bien. Cependant, comment effectuer des travaux d’amélioration pour augmenter la valeur de votre propriété immobilière ? Décryptage dans cet article.

Réhabiliter les pièces techniques pour vendre

L’état de certaines pièces techniques telles que la salle de bain ou la cuisine peut être déterminant pour déduire une vente immobilière. Ainsi, penser à la rénovation de ces différentes pièces s’avère essentiel.

A voir aussi : Réduire sa facture d'énergie grâce aux travaux de rénovation : Guide complet pour des économies durables

La salle de bain

La salle de bain fait partie des pièces les plus appréciées d’une maison. Avec la cuisine, cette pièce retient toute l’attention des acheteurs, mais avec des attentes différentes : douche italienne, double vasque, baignoire, etc. Cela leur permet de ne pas réaliser de gros travaux dans cette pièce et poser directement leurs valises dès que l’acte de vente est signé. Cependant, refaire toute une salle de bain peut être coûteux suivant sa superficie et le niveau de finition. En moyenne, les prix varient de 400 € à 1200 € environ par m².

La cuisine

Que ce soit l’aménagement d’une grande ou une petite cuisine, rénover la cuisine afin de préparer la vente est la meilleure idée pour augmenter la valeur de sa propriété immobilière. Tout comme les prix de la rénovation de la salle de bain, celles de la cuisine vont également de 400 €/m² à 1200 €/m² suivant les matériaux choisis.

Lire également : Quels travaux faire pour vendre une maison ?

Élargir la surface habitable du logement

Pour augmenter la valeur d’une propriété immobilière, il est possible d’agrandir le logement en créant un souplex cosy ou en installant des combles. Puisque le coût de vente est évalué au m², créer une pièce supplémentaire permet de mettre en valeur le bien. Cependant, il faut noter qu’en créer une pièce auxiliaire, la taxe foncière basée sur la superficie habitable augmente aussi.

Avoir le permis de construire pour un logement se trouvant dans une zone avec PLU

Il est nécessaire d’avoir des autorisations avant d’agrandir un logement de plus de 40m² qui est situé dans une zone avec PLU (plan local d’urbanisme). Ainsi, avec une surface totale de 150m², il est préférable de faire appel à un architecte afin d’obtenir une autorisation de construire de la mairie. Cependant, pour les agrandissements, il est conseillé de faire une déclaration de travaux si toute la surface habitable ne dépasse pas 150m² après l’élargissement. Logement situé dans une zone sans PLU

Pour agrandir un bien qui n’est pas situé dans une zone sans PLU, il est recommandé de déposer un permis de construire d’agrandissement de plus de 20m². Quant à l’extension d’une maison, il est préférable de se renseigner auprès du service d’urbanisme de la commune. Suivant l’artisan, la structure choisie, les matériaux, etc., surélever une maison peut coûter de 500 € à plus de 2000 €/m².

Mettre en place de beaux équipements

Selon la zone où la propriété immobilière se trouve, mettre en place des équipements coup de cœur peut augmenter sa valeur et donner un coup d’accélération à la vente. Ainsi, installer une piscine, une verrière, un balcon ou une terrasse peut donner de la valeur à un logement. De plus, un terrain bien entretenu peut agir sur le tarif.

Articles similaires

Lire aussi x